Jacques Doillon

  • Réalisateur français, né en 1944 à Paris.

    Jacques Doillon fait ses débuts en tant que monteur à l’âge de vingt-trois ans. Il tourne ensuite de nombreux courts-métrages documentaires avant de réaliser L'An 01, aux côtés de Jean Rouch et d’Alain Resnais. En 1974, son premier long-métrage, Les Doigts dans la tête, est remarqué par François Truffaut qui le recommande au producteur d’Un sac de billes (1975) pour adapter le roman de Joseph Joffo. Suit une œuvre riche d’une trentaine de films, souvent intimistes, parmi lesquels La Drôlesse (1979), La Pirate (1984) - tous deux en compétition officielle à Cannes -,  Le Petit criminel (1990), Le Jeune Werther (1993), Ponette (1996) ou Mes séances de lutte (2013). Il a par ailleurs réalisé une série en 12 épisodes pour Arte, Germaine et Benjamin, sur la liaison entre Germaine de Staël et Benjamin Constant. Son dernier film, Rodin, était en Compétition officielle au Festival de Cannes 2017.

  • L'An 01 (1973)Les Doigts dans la tête (1974) – Un sac de billes (1975) – La Femme qui pleure (1979) – La Drôlesse (1979) – La Fille prodigue (1981) – Monsieur Abel (1982, TV) – L'Arbre (1983, TV) – La Pirate (1984) – La Vie de famille (1985) – La Tentation d'Isabelle (1985) – La Puritaine (1986) – L'Amoureuse (1987) – Comédie ! (1987) – Pour un oui ou pour un non (1988, TV) – La Fille de 15 ans (1989) – La Vengeance d'une femme (1990) – Le Petit Criminel (1990) – Amoureuse (1992) – Le Jeune Werther (1993) – Du fond du cœur (1994)Ponette (1996) – Trop (peu) d'amour (1998) – Petits frères (1999) – Carrément à l'ouest (2001) – Raja (2003) – Le Premier venu (2008) – Le Mariage à trois (2010) – Un enfant de toi (2012) – Mes séances de lutte (2013) - Rodin (2017)

Sa liste de films

Fermer