Bruce LaBruce

  • Réalisateur canadien, né à Southampton (Ontario) en 1964.

    Artiste sulfureux et libertaire, Bruce LaBruce opère sous pseudonyme queer depuis les années 1980, pour déjouer la censure alors qu’il réinvente l’art explicite au sein de la scène punk-gay de Toronto. No Skin Off My Ass (1991), son premier long-métrage où il joue un coiffeur efféminé épris d’un skinhead, est une matrice de ses films d’amour fou qui explorent les marges – sexuelles, sociales, filmiques (tel l’iconique Hustler White, 1996). Depuis, Bruce LaBruce déjoue l’alphabet du cinéma : entre film d’Art warholien, Bis, X, Expérimental et série Z (Otto; or Up with Dead People et L.A. Zombie, 2008-2010). Gerontophilia (2013), comédie romantique entre un adolescent et un octogénaire, poursuit le travail de sape des normes de l’industrie du rêve. Saint-Narcisse (2020) présenté à Venise, manifeste dès son titre une quête de cinéma décidément iconoclaste, aussi à l’œuvre dans ses récentes réalisations pornographiques. 

    © Raul Hidalgo

  • No Skin Off My Ass (1991) – Super 8 1/2 (1994) –Hustler White (1996) – Skin Flick (1999) – Come as You Are (2000) – The Raspberry Reich (2004) – Sugar (2005) – Give Piece of Ass a Chance (2007) – Otto, or Up with Dead People (2008) – L.A. Zombie (2010) – Gerontophilia (2013) – Pierrot Lunaire (2014) – Ulrike's Brain (2017) – The Misandrists (2017) – Flea Pit (2018) – Saint-Narcisse (2020)

Their list of films

Bonus exclusive content

Close