Paul Vecchiali

  • Réalisateur et producteur français, né en 1930 à Ajaccio.

    Paul Vecchiali grandit dans les salles obscures de la fin des années 1930 et de l’Occupation. Il y forme sa bien-nommée « L’en-ciné-clopédie », de Grémillon à Carné/Prévert, à la croisée du réalisme et du fantastique, du quotidien des classes populaires aux mélodrames d’amour fou. Sa jeunesse est Nouvelle Vague. Repéré par Truffaut dès 1961, il garde de cette période le goût des francs-tireurs tels Bresson, Godard ou Demy. En producteur indépendant, il suit les débuts d’Eustache puis fonde Diagonale, produisant Jean-Claude Biette, Marie-Claude Treilhou, Jean-Claude Guiguet ou Gérard Frot-Coutaz. Depuis l’évocateur Femmes femmes (1974), film de chevet de Pasolini, son œuvre sonde les désirs interlopes des années 1970 aux années sida. Et au XXIe siècle ? Féru de technologie légère (5D, Iphone), il poursuit une carrière aussi prolifique qu’imprévisible avec des films dits « antidogma » car sa seule règle est qu’il n’y en a pas.

    • Longs métrages :

    Les Petits drames (1961) - Les Ruses du diable (1965) - L’Étrangleur (1972) – Femmes Femmes (1974) - Change pas de main (1975) - La Machine (1977) - Corps à cœur (1978) - C’est la vie (1980) - En haut des marches (1983) - Trous de mémoire (1984) - Rosa la rose, fille publique (1985) - Once More (1987) - Le Café des Jules (1988) – Wonderboy [De sueur et de sang] (1994) - Zone franche (1996) - L’amour est à réinventer (1996) - À vot’ bon cœur (2004) - Bareback ou la guerre des sens (2005) – Et + si @ff  (2006) - …Et tremble d’être heureux (2007) - Humeurs et Rumeurs (2008) - Les Gens d’en-bas (2010) - Retour à Mayerling (2011) - Faux Accords (2013) - Nuits blanches sur la jetée (2015) - C’est l’amour (2015) - Le Cancre (2016) - Les Sept Déserteurs ou la guerre en vrac (2017) - Train de vies ou les voyages d’Angélique (2018) - Un soupçon d’amour (2019)

    • Courts métrages et films collectifs :

    Les Roses de la vie (1962) - Les premières vacances (1967) - Les Jonquilles (1972) - Maladie (1978) - Archipel des amours (segment de Masculins singuliers, 1983) - Avec sentiment (1987) - Fugue en sol mineur (1992) - L’amour est à réinventer (segment de Les Larmes du sida, 1996) - La Cérémonie (2014) - Trois mots en passant (2015)

Sa liste de films

Fermer