Raymond Depardon

  • Réalisateur et photographe français, né à Villefranche-sur-Saône en 1942.

    Raymond Depardon, cinéaste autant que photographe, met l’image fixe et l’image animée au service d’une écriture unique. Il est co-fondateur de l’agence de presse Gamma qu’il quittera en 1979 pour devenir membre de l’agence Magnum photos. Il réalise son premier film documentaire sur la campagne électorale de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, qui sera interdit de diffusion pendant près de 30 ans.  Suivra une œuvre mêlant fictions et documentaires, véritable radiographie de la société où il traite sans a priori de la presse, des reporters photographes, de la justice, de la psychiatrie, de l’Afrique, de la ville, et des paysans. En 2008, La Vie moderne, obtient le Prix Louis Delluc. Journal de France, réalisé avec Claudine Nougaret, a été présenté hors compétition à Cannes en 2012. Auteur de 50 livres photos et de 20 LM.

  • Longs-métrages : 1974, une partie de campagne (« 50,81% ») (1974) - Numéros zéro (1977) - Reporters (1981) - San Clemente (1982) - Faits divers (1982) - Les Années déclic (1983) - Empty Quarter, une femme en Afrique (1985) - Urgences (1988) - La Captive du désert (1990) - Délits flagrants (1994) - Afriques : Comment ça va avec la douleur ? (1996) - Paris (1998) - Profils paysans : L'Approche (2001) - Un homme sans l'Occident (2002) - 10e chambre - Instants d'audience (2004) - Profils paysans : Le Quotidien (2005) – Profils paysans : La Vie moderne (2008) - Journal de France (2012) - Les Habitants (2016) - 12 jours (2017)

    Courts-métrages : Ian Palach (1969) - Tibesti Too (1976) - 10 minutes de silence pour John Lennon (1980) - New York, N.Y. (1986) - Chasseurs et Chamans (2003) - Cinéma d’été (2007) - Donner la parole (2008) - Au Bonheur des maths (2012)

Sa liste de films

Fermer