selection of the month

Until 09/10

This month : Rouge

Rouge
  • 10 films
  • 1 month
  • 1 theme

Text

Le ciel n’est bleu que par convention, mais rouge en réalité.
Alberto Giacometti

En septembre, LaCinetek se pare de rouge. La Sélection du mois décline cette couleur primordiale, son intensité picturale et sa richesse symbolique, en une palette de films pop, baroques, flamboyants.

L’art du monochrome revu par Krzysztof Kieślowski renouvelle l’art du récit. Dans Trois couleurs : Rouge (1994), le cinéaste dispose dans chaque plan des objets dont la couleur relie des intrigues et des êtres apparemment distants pour aider le spectateur à faire des associations par « touches » sensibles. Ce dernier volet de la trilogie Bleu, Blanc, Rouge est porté par l’interprétation saisissante d’Irène Jacob et de Jean-Louis Trintigant. 

Rouge, bleu, jaune. Les complémentaires explosent dans l’incendiaire Pierrot le fou (1965) de Jean-Luc Godard. Jean-Paul Belmondo et Anna Karina y plongent dans un bain de couleurs primaires, magnifiées en scope Eastmancolor. Une peinture intense des années 1960, qui conjugue l’abstraction sensuelle d’un Matisse à l’acidité lucide du Pop Art. 

Ces mêmes couleurs, pures et primaires, rythment le film de Pedro Almodóvar Tout sur ma mère (1999). On y retrouve du Picasso et du Chagall, remixés par l’esthétique exubérante de la Movida. Les tons vifs y expriment des passions profondes, accrochées aux perruques flamboyantes, aux rouges à lèvres qui bavent, aux sofas criards ou au skaï vermillon.

D’autres films s’appuient sur une dynamique bicolore. Ainsi de L’Amour à mort d’Alain Resnais (1984), où le couple formé par Pierre Arditi et Sabine Azéma vit un drame en rouge et noir, entre Éros et Thanatos. Puissante réflexion sur les différentes formes d’amour, le film est entrecoupé de 16 « interludes » neigeux, abstraits et musicaux.

Imaginez le genre sanguinolent du western spaghetti, mais déplacé sur un manteau blanc de neige. Le Grand Silence (1968) de Sergio Corbucci propose une variation radicale et abrupte du genre, avec Jean-Louis Trintignant et Klaus Kinski, sur une partition d’Ennio Morricone.

Rouge sang, tueur en noir, arme blanche, chairs roses et mise en scène haute en couleurs : voici les pigments essentiels d’un autre genre transalpin, le giallo (jaune en italien, comme les couvertures des romans inspirant ces thrillers). Six femmes pour l’assassin (1965) de Mario Bava prend le parti des effets saturés et baroques, aux coloris fantasmatiques. 

Dans les contrées rouge sang s’épanouit également le Dracula (1992) de Francis Ford Coppola. Un romantisme embrasé réchauffe ce conte gothique, porté par des acteurs ardents (Gary Oldman, Winona Ryder, Keanu Reeves, Anthony Hopkins…), des costumes écarlates (conçus par l’artiste japonaise Eiko Ishioka), des éclairages de feu et des surimpressions incandescentes.

Puis, le fil rouge se déroule de la Transylvanie à l’Arménie médiévale. Sayat Nova : La Couleur de la grenade (1969) de Sergueï Paradjanov, magnifie l’art de la poésie et de la miniature arménienne. Le film se déploie en un tableau vivant où les rouges (des fruits, des tissus, des incarnats) s’offrent au spectateur, tel un don rituel, à la symbolique sacrée.

Un halo de mystère imprègne également les pourpres et les ocres de La Femme Papillon (2003). Dans ce court-métrage d’animation de Virginie Bourdin, des insectes-marionnettes évoluent sur la scène d’un étrange théâtre où vibrent les textures et les matières.

La couleur se fait plus feutrée dans Les Fleurs de Shangaï (1998) de Hou Hsiao-Hsien. Ses lumières tamisées et sa chromatique raffinée (où rivalisent le rubis et l’émeraude) déploient en 37 plans séquences le portrait délicat d’une maison close chinoise du XIXe siècle. 

Le tableau serait incomplet sans le rouge comme couleur politique. Celle-ci donne le ton au documentaire de Nanni Moretti, La Cosa (1990), consacré au Parti Communiste italien au lendemain de la chute du Mur de Berlin. À l’écoute de militants venus de toute l’Italie, le film enregistre les pulsations d’un mouvement politique à son crépuscule.

Ce mois-ci, dix films pour reprendre des couleurs : sanguines et chaudes, vives et pures. 

Read more

The selection of the month

  • Trois couleurs : Rouge

    by Krzysztof Kieślowski1994France1h50

    With Jean-Louis Trintignant, Irène Jacob, Frédérique Feder, Jean-Pierre Lorit, Samuel Le Bihan


    En ramenant à son propriétaire une chienne égarée qu’elle a percutée, Valentine fait la connaissance d’un vieil homme aigri et misanthrope. Découvrant que celui-ci se livre à des écoutes téléphoniques illégales, la jeune fille se trouve à la fois dégoûtée et fascinée par cet ancien juge d’instruction à la retraite. Alors qu’entre eux la méfiance s’estompe et qu’une amitié naît peu à peu, le vieil homme va reprendre foi en l’humanité.

  • Pierrot le fou

    by Jean-Luc Godard1965France1h46

    With Anna Karina, Jean-Paul Belmondo, Raymond Devos, Dirk Sanders, Graziella Galvani, Aïcha Abidir, Samuel Fuller


    Après avoir perdu son emploi à la télévision, Ferdinand Griffon, désabusé, prend conscience du profond ennui dans lequel le plonge sa vie bourgeoise. Un soir, il décide de tout quitter pour la baby-sitter, Marianne. Retranché dans l’appartement de la jeune femme, Ferdinand, à qui Marianne préfère le doux nom de Pierrot, se retrouve bientôt mêlé aux affaires politico-frauduleuses de cette dernière. Ne faisant ni une ni deux, les amants sautent dans une voiture et s’enfuient en direction de la Côte d’Azur, espérant étancher ainsi leur soif d’amour et d’aventure.

  • Tout sur ma mère

    (Todo sobre mi madre)
    by Pedro Almodóvar1999Espagne1h37

    With Marisa Paredes, Cécilia Roth, Candela Peña, Rosa Maria Sardà, Antonia San Juan, Penélope Cruz, Fernando Fernán Gómez, Eloy Azorín, Toni Canto


    Pour fêter ses 17 ans, Manuela emmène son fils Esteban au théâtre voir son actrice préférée, Huma Roja, dans une adaptation d’Un tramway nommé désir de Tennessee Williams. Après la représentation, elle lui parle pour la première fois de son père, sujet tabou, et lui révèle avoir joué la même pièce avant sa naissance face à ce dernier. Quelques minutes plus tard, en voulant obtenir un autographe d’Huma, sous une pluie battante, Esteban se fait renverser par une voiture. Pour célébrer la mémoire de son fils, Manuela part à la recherche de son père, anciennement nommé Esteban mais aujourd’hui prénommé Lola.

  • L'Amour à mort

    by Alain Resnais1984France1h33

    With Jean Champion, Jean Dasté, Pierre Arditi, André Dussollier, Sabine Azéma, Fanny Ardant, Geneviève Mnich, Jean-Claude Weibel, Louis Castel, Françoise Rigal, Françoise Morhange, Yvette Étiévant


    Simon est archéologue et vit depuis peu un amour passionné avec Elisabeth. Pris d'un terrible malaise, Simon est considéré comme mort par le médecin. Pourtant, il réapparaît devant Elisabeth quelques minutes plus tard, bel et bien vivant. Simon est désormais un revenant, il a côtoyé la mort et n'est plus le même. Le couple interroge alors deux amis à eux pasteurs, qui ne peuvent qu'expliquer l'événement par la religion. Mais Simon et Elisabeth sont un couple de scientifiques athées. Leur seule croyance est leur amour. Lorsque Simon est victime d'une nouvelle crise cardiaque, il fait promettre à Elisabeth de le rejoindre dans l'au-delà. Elisabeth le suivra-t-elle jusqu'au bout ?

  • Le Grand silence
    -12

    (Il Grande silenzio)
    by Sergio Corbucci1968Italie1h45

    With Jean-Louis Trintignant, Marisa Merlini, Klaus Kinski, Frank Wolff, Luigi Pistilli, Carlo D'Angelo


    Dans les montagnes rocheuses de l’Ouest américain, les paysans ont vu leurs récoltes et leur bétail disparaître à cause de l’hiver glacial. Pour survivre, ils n’ont d’autre choix que de piller les réserves du village voisin. Des chasseurs de primes chargés de tuer les hors-la-loi sévissent dans le paysage enneigé. Pauline, dont le mari a été assassiné, sollicite les services d’un dénommé Silence pour le venger.

  • Six femmes pour l'assassin

    (Sei donne per l'assassino)
    by Mario Bava1964Italie1h26

    With Eva Bartok, Cameron Mitchell, Thomas Reiner, Ariana Gorini, Mary Arden, Franco Ressel


    A Rome, la Comtesse Como dirige le très réputé atelier de haute couture “Christian”. Richissime veuve, elle a établi ses quartiers dans un château où elle  travaille entourée de son associé Max Morlachi et d’une dizaine de mannequins. Un jour, l’une d’elles est retrouvée assassinée dans une armoire. Ce n’est que le début d’une longue série de meurtres.

     

  • Dracula
    -12

    (Bram Stoker's Dracula)
    by Francis Ford Coppola1992États-Unis2h02

    With Keanu Reeves, Winona Ryder, Anthony Hopkins, Gary Oldman, Richard E. Grant


    Le comte Dracula cherche à quitter la Transylvanie pour s’établir à Londres. Il rencontre un notaire, Jonathan Harker, et sa fiancée, Mina Murray, qui est le portrait craché de la bien-aimée du comte, suicidée il y a 400 ans… 

  • Sayat nova - La Couleur de la grenade

    (Цвет граната)
    by Sergueï Paradjanov1969U.R.S.S.1h19

    With Sofiko Tchiaoureli, Melkon Alekian, Vilen Galestain, Georgij Gegeckori


    A travers plusieurs tableaux, le film s’attache à reconstituer la vie de Sayat Nova, un fils de tisserands devenu l’un des plus grands poètes arméniens.

  • La Femme papillon

    by Virginie Bourdin2002Belgique0h10

    Un spectateur, qui est une marionnette, applaudit devant les tours de magie de la femme papillon, dont il est amoureux. Sous la force de ses applaudissements, les fils qui le tiennent en place cèdent. Ainsi libre, il court rejoindre la femme papillon dans l'espoir de la conquérir en la libérant aussi de son destin.

  • Les Fleurs de Shanghai

    (海上花)
    by Hou Hsiao-Hsien1997Taïwan1h49

    With Tony Leung, Carina Lau, Jack Kao, Michiko Hada, Michelle Reis, Hsiao-Hui Wei


    Shanghaï, à la fin du XIXe siècle. Les hommes partagent leur temps entre le mahjong, l’opium et les courtisanes surnommées les “fleurs”. Cloîtrée dans cette maison close, Jasmin attend ainsi chaque jour l’arrivée de son protégé, Wang. Mais la jalousie va bientôt empoisonner son quotidien.

  • La Cosa

    by Nanni Moretti1990Italie0h59

    En 1989, le Parti communiste italien songe à changer de nom et d’image. Dans plusieurs villes d’Italie, du Piémont jusqu’en Sicile, des militants se réunissent pour en discuter. S’ensuivent de nombreux et houleux débats…

Guest of the month

Sergueï Paradjanov filme comme un peintre d'icônes.

Clément Cogitore à propos de Sayat nova - La Couleur de la grenade de Sergueï Paradjanov

Teaser of the month

Choose your offer

Already subscribed? ?

  • Subscription to the Selection of the month / 10 films

    Monthly subscription

    2,99€ per month

    10 films thematically selected, renewed every month. You can unsubscribe at any given time.

    Subscribe
    Free 7-day trial period

  • Annual subscription (One year subscription to the Selection of the month / 10 films)

    Annual subscription

    30€ a year

    You pay upfront and have a one-year subscription (2 months for free). No tacit reconduction: you subscribe again if you wish after the first year.

    Subscribe

  • Annual subscription plus (One year subscription to the Selection of the month / 10 films + 12 films of your choice)

    Annual + subscription

    59€ a year

    Annual subscription + 12 films to choose from the whole catalogue of available films.

    "You pay upfront and have a one-year subscription and a 12-film credit (2 months for free). No tacit reconduction: you subscribe again if you wish after the first year."

    Subscribe

gift-icon-title

Give a subscription as a gift

Give an annual subscription as a gift to make your loved ones know about LaCinetek!

Click below to purchase.

Give an Annual ou Annual + subscription as a gift

Go further on this month's selection

Previous selections

Close