selection of the month

Jusqu'au 09/08

Ce mois-ci : Au fil de l'eau

  • 10 films
  • 1 mois
  • 1 thématique

Edito

Elle est retrouvée. Quoi ? – L’Eternité. C’est la mer allée. Avec le soleil.
Arthur Rimbaud, L’Eternité, cité par Jean-Luc Godard dans Pierrot le fou.

Ce mois-ci, LaCinetek prend le large et vous embarque au gré de différents courants de cinéma, des plus paisibles aux plus agités, des plus clairs aux plus troublés.

Vagues de plaisir : des films solaires

Qui résisterait à une sortie en mer avec Jacques Tati dans Les vacances de Monsieur Hulot ? Sur les rives bretonnes prisées des années 1950, il est bon de se laisser porter par les gags marins, au son d’une ondée jazzy. Cornet de glace, raquette de plage, filet de pêche, rayures en tout genre, chapeau souple et pipe sont les stars d’une saison rétro et moderne, nonchalante et graphique – au burlesque indémodable.

Le Rayon vert est autre film de vacances, doux-amer, signé Rohmer. Fluide comme une robe d’été, il s’improvise en 16 mm sur les plages de France avec Marie Rivière, à fleur de peau. Quant au rayon ? C’est un suspens atmosphérique, un horizon truqué.

Plongeon dans le « Swimming London » ! En cinquante nuances de bleu – jean, ciel, piscine, Klein, californien – A Bigger Splash documente les jets de peinture et d’amour du peintre britannique David Hockney, épris de son modèle, au bord d’une piscine infigurable.

Blisfully yours d’Apichatpong Weerasethakul est une autre immersion à corps perdu dans l’été. À mesure qu’il s’enfonce dans les eaux de la jungle thaïlandaise, un couple se met à nu. C’est le cinéma qui fait alors peau neuve et se mue en une expérience sensorielle extatique.

Au bord de la mer bleue file une même sensualité cosmique. À contre-courant du réalisme soviétique, Boris Barnett filme un kolkhoze insulaire hédonique. Une jeune femme et deux marins chantent leur amour à trois sur la mer Caspienne, dans un élan solaire, vitaliste.

Plongée en eaux troubles : les mers fantômes

Un pirate moderne surgit des flots devant une belle veuve dans À fleur de mer, de João César Monteiro. Est-ce Ulysse revenant à Ithaque, un héros échoué d’un roman d’Hemingway, un banal meurtrier ? La mer, piège romantique, miroir spectral, trouble les certitudes.

Alors que gronde la Seconde Guerre mondiale, Remorques nous fait chavirer sous le courant du réalisme poétique. L’encre de Prévert coule sur Jean Gabin et Michèle Morgan, duo mythique pris dans un nouvel orage amoureux dirigé par Jean Grémillon.

C’est sur les eaux politiques de 1914 que Vogue le navire de Fellini. Dans cette traversée, la mémoire de la guerre et celle du cinéma sombrent de concert. Car ce paquebot fantasque est aussi un vaisseau de cinéma, peuplé de ses techniques et de ses stars fantômes.

Et au milieu coule une rivière dérive au fil des souvenirs de son narrateur, pêcheur hanté par les torrents du Montana. En plans larges et extérieurs naturels, le film de Robert Redford s’écoule avec une plénitude « écologique », mélancolique.

Enfin, Fog nous fait entendre une mer mauvaise. Les ondes marines gagnent les stations radio et forment des plages électro angoissantes, sur des images brouillées par un mal indiscernable. Une horreur à la John Carpenter : atmosphérique.

Pour étancher votre soif de films, plongez dans les eaux vives de notre sélection de juillet, vous en reviendrez revivifié.

Lire la suite

The selection of the months

  • Les Vacances de Monsieur Hulot

    de Jacques Tati1951France1h54

    Avec Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Micheline Rolla, Lucien Frégis, André Dubois, Louis Perrault, René Lacourt


    Fou de joie, M. Hulot débarque dans sa voiture, lancée à toute allure sur les côtes bretonnes. Il ne tarde pas à s’apercevoir qu’il est peut-être bien le seul à se réjouir d’être en vacances. A la morosité des pensionnaires de son hôtel, M. Hulot oppose sa fantaisie et sa courtoisie. Trop occupé à être heureux, M. Hulot n’a même pas le temps de s’apercevoir que ses élans de bonne humeur provoquent parfois quelques dégâts.

  • Le Rayon vert

    de Eric Rohmer1985France1h38

    Avec María Luisa García, Marie Rivière, Béatrice Romand, Rosette, Carita, Vincent Gauthier, Joël Comarlot


    Delphine se sent esseulée. Son amoureux, Jean-Pierre, vient de la quitter et Charlotte son amie la laisse tomber, annulant au dernier moment le voyage en Grèce qu’elles avaient prévu depuis longtemps. A la recherche d’un plan de secours, elle se met dans des situations chaque fois plus inconfortables qui lui rappellent qu’elle est irrémédiablement seule avec sa solitude… Mais les rêveries romantiques de la jeune femme ne seraient-elles pas le principal obstacle qui l’empêche de se connecter au monde réel ?

    Notes : Le Rayon vert est le cinquième volet de la série « Comédies et Proverbes ». Il illustre les vers extraits du poème « Chanson de la plus haute tour » d'Arthur Rimbaud : « Ah ! que le temps vienne / Où les cœurs s'éprennent ».

  • A Bigger Splash

    de Jack Hazan1973Royaume-Uni1h45

    Avec David Hockney, Peter Schlesinger, Celia Birtwell, Mo McDermott, Henry Geldzahler, Paul Kasmin, Ossie Clark, Mike Sida


    Durant trois ans, de 1971 à 1973, A Bigger splash capte des moments de la vie réelle ou imaginaire de l'artiste britannique David Hockney, bouleversé par une rupture sentimentale avec son modèle et amant Peter Schlesinger et traversant alors une phase d’intense création artistique. Le film, dont le titre A Bigger splash s'inspire de l'œuvre éponyme peinte par Hockney en 1967, fait le pari de composer à son tour un tableau vivant du peintre.

  • Blissfully Yours

    (สุดเสน่หา)
    de Apichatpong Weerasethakul2002Thaïlande2h02

    Avec Kanokporn Tongaram, Min Oo, Jenjira Pongpas, Sa-gnad Chaiyapan


    Rong, jeune Thaïlandaise, est tombée amoureuse de Min, immigré clandestin birman atteint d’un mystérieux problème de peau. Devant la répression du gouvernement contre les Birmans, les deux amants préfèrent garder leur passion secrète. Pendant qu’elle cherche un endroit sûr où ils pourront vivre leur bonheur, Rong paie une vieille femme nommée Orn pour prendre soin de Min...

  • Au bord de la mer bleue

    (У самого синего моря)
    de Boris Barnet1935Russie1h11

    Avec Yelena Kuzmina, Lev Sverdline, Nikolai Kryuchkov


    Deux marins, Youssouf et Aliocha, miraculeusement sauvés d’une tempête par des pêcheurs, trouvent refuge sur une île peuplée de femmes. Dans ce qui s’avère en fait être un Kolkoze, les deux hommes vont faire la rencontre de la belle Misha. Au bord de la mer bleue, les deux amis vont se livrer bataille pour gagner le cœur de la jeune femme.

  • A fleur de mer

    (À Flor do Mar)
    de João César Monteiro1986Portugal2h31

    Avec Laura Morante, Philip J. Spinelli, Manuela de Freitas, Georges Claisse, Teresa Villaverde, Sérgio Antunes, Rita Figueiredo


    A la mort de son époux, Laura s’installe avec ses enfants et ses deux belles-soeurs dans sa maison du bord de mer. Lors d’une promenade sur la plage, Laura rencontre un réfugié blessé qu’elle recueille chez elle. Mais le nouvel arrivant va perturber la sérénité de leur séjour.

  • Remorques

    de Jean Grémillon1939France1h31

    Avec Fernand Ledoux, Henri Crémieux, Jean Gabin, Jean Dasté, Madeleine Renaud, Michèle Morgan, Charles Blavette, Jean Marchat, Henri Poupon, Nane Germon, René Bergeron


    André Laurent, capitaine d’un remorqueur de sauvetage nommé le Cyclone, voue une passion dévorante à son métier. Lors d’une opération qui le mène à secourir les passagers d'un cargo, André fait la rencontre de Catherine, la femme du capitaine peu scrupuleux du bateau accidenté. Marié à une femme gravement malade, André se retrouve pris dans la tourmente, et ne peut résister à se laisser glisser dans les eaux troubles de sa passion pour Catherine.

  • Et vogue le navire...

    (E la nave va)
    de Federico Fellini1983Italie2h02

    Avec Freddie Jones, Barbara Jefford, Victor Poletti, Peter Cellier, Elisa Mainardi


    Juillet 1914. Le port de Naples est en effervescence alors que la haute société européenne se presse à bord du “Gloria”, un paquebot en partance pour l’île natale de la diva Edmée Tetua, où ses cendres seront dispersées. Mais très vite, les premières manifestations de la guerre vont frapper les insouciants passagers. 

     

  • Et au milieu coule une rivière

    (A River Runs Through It)
    de Robert Redford1992États-Unis2h03

    Avec Tom Skerritt, Craig Sheffer, Brad Pitt, Emily Lloyd, Brenda Blethyn, Edie McClurg, Stephen Shellen


    Au crépuscule de sa vie, Norman Maclean se souvient de son enfance au cœur du Montana, aux abords des années 1930. Il se remémore les journées rythmées le matin par les sermons de son père, pasteur presbytérien le matin, et les non moins solennelles parties de pêche à la mouche accompagné de son jeune frère Paul, l’après-midi. Plus tard, Norman, en bon élève, d’un tempérament sérieux et travailleur, s’est intégré facilement à la société et a emprunté les chemins de l’université. De son côté, Paul a mis au point une nouvelle technique de pêche et brûle sa vie dans l’alcool et le jeu.

    Note : Et Au milieu coule une rivière est l’adaptation de la nouvelle autobiographique de Norman Maclean paru en français sous le titre La Rivière du Sixième Jour en 1976.

  • Fog

    (The Fog)
    de John Carpenter1980États-Unis1h29

    Avec Charles Cyphers, Janet Leigh, Jamie Lee Curtis, Adrienne Barbeau, Tom Atkins, James Canning, John Houseman


    En Californie du Nord, un petit village de pêcheurs s’apprête à fêter son centenaire lorsqu’un brouillard surnaturel s’abat sur la ville, transportant d’horribles morts-vivants qui attaquent et tuent les habitants. Dans ce climat horrifique, le prêtre Malone découvre le journal de son grand-père, qui recèle l’explication de la terrible malédiction dont le village est victime.

L'invité(e) du mois

C’est un film qui refuse tout
Christophe Honoré à propos du Rayon vert

Choisissez votre formule

Déjà abonné ?

  • Abonnement mensuel

    2,99€ sans engagement

    Notre sélection thématique de 10 films, renouvelées tous les 10 du mois, avec tacite reconduction. Vous pouvez annuler votre abonnement, sans frais, à tout moment.

    S'abonner
    Essai gratuit pendant 7 jours

  • Abonnement annuel

    30€ par an

    Vous payez en une seule fois et bénéficiez d’un abonnement d’un an, soit 2 mois offerts. Pas de tacite reconduction : c’est à vous de vous ré-abonner au bout d’un an si vous le souhaitez.

    S'abonner

  • Abonnement annuel +

    59€ par an

    Abonnement annuel + 12 films en location, au choix parmi l’intégralité du catalogue.

    Vous payez en une seule fois et bénéficiez d’un abonnement d’un an ainsi que d’un crédit de 12 films à la carte, à sélectionner vous-même parmi l’intégralité de notre catalogue de films disponibles, et valable un an à partir de votre date d’abonnement.

    Pas de reconduction tacite : c’est à vous de vous ré-abonner au bout d’un an si vous le souhaitez.

    S'abonner

Offrir un abonnement

Les abonnements annuels constituent un cadeau idéal pour faire découvrir LaCinetek à vos proches !

Cliquez ci-dessous pour offrir un abonnement Annuel ou Annuel + à ceux que vous aimez.

Offrir un abonnement Annuel ou Annuel +

Previous selections of the month

Fermer