LaCinetek LogoLa CinetekMenü anzeigen
Slider hommage
RÉTROSPECTIVE

France Génération 90

Bis zum 28/09
See the retrospective
See the retrospective
Slider sélection du mois
SÉLECTION THÉMATIQUE

Maquillage

Bis zum 10/08
Sélection du Mois
Sélection du Mois
Slider - Jeanne Dielman
Carte blanche à

Michael Haneke

Bis zum 20/07
Voir la sélection
Voir la sélection
Slider Ici et maintenant
Hommage à

Harvey Milk

Bis zum 03/07
Voir la sélection
Voir la sélection
En tête - Black history month
Hommage à

Jean-François Laguionie

Bis zum 13/09
Voir la sélection
Voir la sélection
Slider Mise en avant TC
TRÉSORS CACHÉS

La Nouvelle vague hongroise

Voir la sélection
Voir la sélection

LA SÉLECTION THÉMATIQUE : Maquillage

Teaser anzeigenTeaser anzeigen

Ce mois-ci : Maquillage

Bis zum 10/08
2023-11_Le vrai du faux

En juillet, LaCinetek pique un fard !

L’art du maquillage, comme celui du masque, est aussi immémorial que le spectacle vivant. Son rituel, qui transforme physiquement l’acteur en son personnage, est d’ailleurs un motif récurrent des films sur le théâtre. Mais d’autres transformations vont bien au-delà de ce cadre en épousant les lois du film de genre.

Dix films pour rendre hommage aux grands maquilleur.se.s de cinéma et explorer les joies des identités multiples, de l’hybridation, et des transformations à vue.

RÉTROSPECTIVE France génération 90

Teaser anzeigenTeaser anzeigen

Rétrospective
France Génération 90

Bis zum 28/09
Rétrospective Marcello Mastroianni

Entre 1989 et 1999, d'Un monde sans pitié à Ressources humaines, une nouvelle génération de cinéastes apparaît dans le cinéma français.

En dix ans, initié par le double succès critique et public d'Un monde sans pitié d'Éric Rochant (1989) puis de La Discrète de Christian Vincent (1990), tous deux produits par Alain Rocca au sein de Lazennec, une trentaine de premiers films s’engouffrent dans ce sillage et se font remarquer par la diversité de leurs voix, la qualité de leurs mises en scène ou l’audace narrative de leurs auteurs. C'est aussi la première fois qu'une génération de cinéastes compte autant de réalisatrices en son sein.

Leurs influences cinéphiliques – de Pialat à Resnais, de la Nouvelle Vague au Nouvel Hollywood – sont aussi variées que leurs formations. Organisés par archipels amicaux ne se connaissant pas entre eux, il ne s’agit pas ici d’un mouvement esthétique, mais bien d’une génération émergente, qu’un certain nombre de points communs relient cependant.

Ils ou elles ont autour de 35 ans. La plupart ont réalisé des courts-métrages remarqués avant de passer à leur premier long. Ils sont souvent accompagnés par un jeune producteur qui passera lui aussi du court au long avec celui ou celle dont il a commencé par produire les courts-métrages. La jeunesse de leurs auteurs, en phase avec leur époque, leur permet de prendre le pouls des transformations sociétales ou géopolitiques de la période, tout en faisant émerger une nouvelle génération d’actrices ou d’acteurs qui en seront les visages. 

LaCinetek vous propose une sélection de ces premiers films qui constituera, à l’époque, pour le cinéma français un véritable renouveau cinématographique.

Longs métrages

Courts métrages

BONUS

Bonusmaterial anzeigen
Bonus Jacques Audiard
[object Object]

Jacques Audiard

Über Wenn Männer fallen von Jacques Audiard

La grande école pour moi, c’est le montage.
Bonusmaterial anzeigen
Bonus Cédric Klapisch
[object Object]

Cédric Klapisch

Über Abschlussklasse: Wilde Jugend – 1975 von Cédric Klapisch

Ecrire un scénario, c’est pas écrire des belles phrases, c’est écrire pour des acteurs.
Bonusmaterial anzeigen
Bonus Arnaud Desplechin
[object Object]

Arnaud Desplechin

Über Die Wache von Arnaud Desplechin

Qu’est-ce qu’un réalisateur ? Je le sais toujours pas
Bonusmaterial anzeigen
Bonus Laurence Ferreira Barbosa
Laurence Ferreira Barbosa

Laurence Ferreira Barbosa

Über Les Gens normaux n’ont rien d'exceptionnel von Laurence Ferreira Barbosa

Quand on écrit, on fait du miel de tout ce qui nous arrive dans la vie, c’est extraordinaire.

Carte blanche à Michael Haneke

À l'affiche - Vincere
Bis zum 20/07

Carte blanche à
Michael Haneke

En parallèle de la publication de la liste de Michael Haneke, et à l'occasion de l'hommage qui lui rend le Fema. LaCinetek donne carte blanche au cinéaste autrichien. 

Aux côtés de l’un de ses plus grands films, Le Ruban blanc (Palme d’or 2009) — réflexion symboliste sur le caractère destructeur des pères au cœur d’un village allemand en 1913 —, retrouvez deux chefs-d'œuvre de sa liste qui font écho au Ruban blanc, à la fois par leur dimension religieuse et la splendeur de leur mise en scène : Ordet de Carl Theodor Dreyer (1955) et Les Communiants d’Ingmar Bergman (1963).

hommage à : Jean-François Laguionie

Carte blanche - Sandrine Bonnaire
Bis zum 13/09

Jean François
Laguionie

À l’occasion du Festival du film d’animation d’Annecy, LaCinetek met à l’honneur le cinéma de Jean-François Laguionie, où le goût de l’aventure se teinte tour à tour d’humour et de mélancolie.

D’un film à l’autre, Laguionie sublime la trajectoire de simples personnages plongés dans des espaces, souvent maritimes, aux tracés sublimes. S’intéressant au fil de sa carrière aux différentes techniques de l’animation, il travaille à les mélanger dans Le Tableau, ode à l’art pictural, aux sujets représentés et à l’inspiration créatrice. Ses films sont aussi une invitation au voyage entre les genres, du suspense au western dans Une bombe par hasard, aux contes et aux mythes avec Potr’ et la fille des eaux ou La Traversée de l’Atlantique à la rame (Palme d’or du court-métrage en 1978). 

VERBORGENE SCHÄTZE NFI Hungary – Film Archive

Teaser anzeigenTeaser anzeigenVerborgene Schätze : Slovak Film Institute

Nouvelle vague hongroise
par le National Film Institute Hungary - Film Archive

Dans le courant des années 60, un vent de renouveau souffle sur le cinéma hongrois. De jeunes cinéastes, souvent issus de l’École Supérieure du Cinéma, portent un regard original et engagé sur leur génération, l’histoire et la société hongroise. Partez sur les traces de la Nouvelle Vague hongroise, dans toute sa variété et sa richesse, avec cette sélection du National Film Institute Hungary.

Encore disponible

Accessibilité

Retrouvez tous les films proposant une audiodescription et / ou des sous-titres SME en langue française. Vous pouvez vous référer directement sur la fiche du film pour vérifier la disponibilité de ces options.

SCHÄTZE DES EUROPÄISCHEN KINOS

Filme von Regisseurinnen

SCHÄTZE DES STUMMFILMS

À voir en famille

*Kurzfilme