Rome, ville ouverte

Roma città aperta
de Roberto Rossellini1h381945Italie

La fiche film

Durant l’hiver 1944, Giorgio Manfredi, un des leaders de la résistance communiste, tente d’échapper à la vigilance des SS qui occupent la ville de Rome et qui se sont activement lancés à sa recherche. Il trouve comme toujours le soutien du fidèle Francesco, un imprimeur qui soutient les publications de la presse résistante et de Don Pietro Pellegrini, un prêtre qui a rejoint leur combat. Mais leur situation est encore compliquée par le mariage imminent de Francesco avec Pina, une veuve mère d’un petit garçon Marcello, dont il ne voudrait pas mettre en péril la sécurité. De plus, Marina, la maîtresse de Manfredi se drogue à son insu. Elle a pour fournisseur Ingrid, une femme qui travaille pour le compte du major Bergmann, l’officier de la Gestapo chargé de retrouver Manfredi.

Notes : Rome Ville ouverte est souvent considéré comme le premier film manifeste du Néo-Réalisme italien. Il constitue le premier volet de la « trilogie de la guerre » de Roberto Rossellini suivi par Païsa en 1946 et Allemagne année zéro en 1947.

Générique et fiche technique
  • Générique

    • Réalisateur : Roberto Rossellini
    • Scénario : Roberto Rossellini, Sergio Amidei, Alberto Consiglio, Carlo Celeste Negarville
    • Directeur de la photographie : Ubaldo Arata
    • Décors : Renato Megna
    • Montage : Eraldo Da Roma
    • Musique originale : Renzo Rossellini
    • Producteur : Aldo Venturini, Carla Politi
    • Société de production : Excelsa Film
    • Ayant droit : Coproduction
    • Ingénieur du son : Raffaele Del Monte
  • Informations techniques

    • Support de tournage : 35 mm
    • Son d'origine : Stéréo 2.0
    • Année de production : 1945
    • Date de sortie en France : 13 novembre 1946
    • Type de Films : Long métrage
    • Couleurs : Noir et Blanc
    • Langue : Italien

Bonus archives

  • Voir le bonusBonus

    Roberto Rossellini présente son film Rome, ville ouverte
Fermer