Chanson d'Armor

de Jean Epstein 0h42min France 1934
Voir le film Offrir le film Ajouter à ma playlist
Fermer
Ajouter à ma playlist
Vous devez être connecté pour ajouter ce film à votre playlist
Partager

Une proposition de La Cinémathèque française

La restauration de l’image de ce film a été prise en charge par le laboratoire CineNova, tandis que la restauration du son a été confiée à  la société le Diapason.

Pour tourner son film de fiction parlé et chanté « authentiquement » breton, le premier en date dans l'histoire du cinéma, Epstein s'est rapproché d'auteurs régionalistes de renom, certainement soufflés par Ouest Eclair : Jean des Cognets pour écrire le scénario et Francis Gourvil pour traduire et adapter les dialogues en breton ou encore participer activement aux repérages et recrutements, jusqu'à interpréter un second rôle.

Le tournage a lieu durant le mois d'août 1934, dans les terres et en bord de mer, sous une lumière et un climat estival, à l'opposé des essais îliens menés jusqu'alors par Epstein. L'échelle géographique est beaucoup plus étendue et pittoresque : Quimper, Concarneau, St Guénolé, Penmarch, La Pointe du Raz, la forêt de Huelgoat, Roscoff, château de Kerjean, St Pol de Léon, Dinard !

Les scènes chantées sont pour la plupart traitées comme des « scopitones » antiques, la chanson est diffusée en intégralité, chantée en playback et harmonieusement illustrée. Chanson d'Ar-Mor est présentée en novembre 1934 avec des sous-titres français, au cinéma Le Royal à Rennes, devant une salle comble.

Une irrésistible force de persuasion jaillit de l'image animée quand celle-ci a le caractère de la sincérité. La cinématographie d'un objet, jouant son rôle dans un drame, apporte toujours la conviction. Un objet ne ment pas. Le métier de l'acteur est au contraire trop souvent une école de mensonge obligatoirement. Les expressions sincères, les gestes naturels devaient être et sont encore évités, décomposés, prolongés, tenus, stylisés, parce que trop rapides, illisibles à la cadence des prises de vues et des projections ordinaires. (…) Aucun décor, aucun costume n'auront l'allure, le pli de la vérité. Aucun faux-professionnel n'aura les admirables gestes techniques du gabier ou du pêcheur. Un sourire de bonté, un cri de colère sont aussi difficile à imiter qu'une aurore du ciel, que l'Océan démonté.

Jean Epstein, « L'Ile », Cinéa-Ciné, juillet-septembre 1930.

La fiche du film

Chanson d'Armor
de Jean Epstein

L'histoire d'amour impossible entre un pêcheur breton et la fille d'un riche châtelain, d'après D'un vieux monde de Jean des Cognets...

Etat de la copie VoD

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Excellent
[ MP4 H264 HD - Stéréo 2.0 ]

Issu d'une copie restaurée

Casting

  • Yvon Le Mar'hadour : Jean-Marie Maudez
  • Francis Gourvil : Le tuteur
  • Georges Prieur : Le fiancé
  • Et avec : Marinette Fournis, Solange Monchatre

Générique

  • Réalisateur Jean Epstein
  • Scénario Jean des Cognets
  • Directeur de la photographie Jean Lucas
  • Montage Marthe Poncin
  • Musique originale Jacques Larmanjat
  • Société de production Ouest-Éclair, Potemkine

Informations techniques

  • Format d'origine1,37
  • Support de tournage35 mm
  • Son d'origineMono
  • Année de production1934
  • Date de sortie en France16/08/1934
  • Type de FilmsLong métrage
  • CouleursNoir et Blanc
  • LangueBreton
fermer
fermer
Restriction de pays

Nous sommes désolés, mais ce service est disponible uniquement pour les résidents de France