Psycho Killer

Focus on
Psycho Killer

« Il ne faut jamais demander qui est là. Toi qui regardes des films d’horreur, tu devrais savoir que ça porte malheur. »
Scream, la voix au téléphone

Pour survivre à Halloween, retour sur des jeux de massacre portés sur grand écran, avec un florilège de psychopathes et de tueurs en série. 
Inspirés de faits divers ou purement fantasmés, les films de serial killers sont un indicateur des violences sociales (des rapports de classe aux relations entre sexes), qui exhibent ses parts monstres ou refoulées. Le genre trouble les relations de l’animé à l’inanimé (victimes-objets, membres fétichisés), pervertit les effets d’identification (dans la relation en miroir entre l’enquêteur et le meurtrier) et interroge notre plaisir de voir  (entre fascination et répulsion, culpabilité complice et position de témoin impuissant, de l’ellipse au gore).

Meurtres à l'ancienne

Psychoses modernes : années 60-70

Crimes post-modernes : années 90-2000

Our other selections

Close