Focus on
Chris Marker

Sans soleil de Chris Marker nous revient en version restaurée. Cela nous a donné envie de revoir plus de ses œuvres, écrites ou tournées. Insatiable filmeur, Marker recherchait la « fonction magique de l’œil », soit ses capacités à révéler un regard, une émotion, un être. Cette quête, à la fois contemplative et lucide, s’accompagnait d’une méditation sur la temporalité du film. Il captait les traces des civilisations de par le monde, entre gestes de mémoire et d’anticipation, par d’incessants voyages dans l’espace-temps des images.

Our other selections

Close